Créer un Persona pour atteindre le client idéal

9594 0

Plusieurs entreprises échouent dans leur marketing parce qu’elles n’ont pas de persona cible. Certains vous demanderaient bien « Pourquoi en avons-nous besoin ? ». Et pour d’autres, « Qu’est-ce que c’est au juste ? ».

Si vous faites partie des entreprises qui optent pour une stratégie Marketing de contenu, alors bravo. Et si par la même occasion vous comptez faire partie des rares entreprises qui connaissent véritablement l’importance d’un persona, alors je vous souhaite la bienvenue.

[nextpage title= »Qu’est-ce qu’un Persona ? »]

1. Qu’est-ce qu’un Persona ?

Le persona

Le Persona Cible ou Buyer Persona

Un persona, dans l’usage quotidien du mot, désigne un personnage joué par un acteur. Mais dans le domaine du marketing, il représente un groupe ou segment de clients, ayants les mêmes caractéristiques. Raison pour laquelle certains diront que c’est l’image fictive que l’on donne à un client idéal. Une personnalité fictive qui représente votre client type.

Tel que définit par Ardath Albee, le persona est un schéma composite d’un marché cible basé sur les points communs validés –et non sur des hypothèses qui informe la stratégie de contenu afin de générer un engagement productif de l’acheteur (c’est-à-dire des revenus).

En d’autres termes, il s’agit d’une simple représentation, de l’ensemble des clients qui sont véritablement intéressés par vos produits et services. Ce persona, il vous revient de le créer vous-même sur la base de toutes les informations utiles que vous possédez sur votre cible. La cible étant le client.

A vrai dire, je suis de ceux qui pensent qu’il existe pour chaque type de produit, un client parfait. Les produits ou services que vous offrez, peuvent ne pas plaire à 7 milliards de personnes.

Par contre, il y a forcément dans toute cette masse d’humains, certaines personnes à qui il irait parfaitement, comme un gant. Et c’est ceux que vous allez trouver et apprendre à connaitre pour les atteindre plus efficacement.

L’idée est donc de connaitre au bout des doigts toutes les caractéristiques de vos clients. Et une fois toutes ces informations en main, vous saurez de façon plus claire comment les attirer à vous. Et ca sera beaucoup plus facile pour vous.

Cependant, il est toujours plus intéressant de définir en plus de votre cible, votre persona négatif.

Le Persona Négatif

J’ai pour habitude de dire ce qui suit. Si vous n’avez aucune idée de ce que vous voulez, vous devriez au moins savoir ce que vous ne voulez pas. Et si vous savez ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas, alors c’est parfait.

Pendant que le persona cible désigne la représentation fictionnelle de votre de votre client idéal, le persona négatif (ou Négative Persona) est une représentation de ceux que vous ne voulez pas en tant que client. Une représentation fictive, de tous les clients que vous aurez jugé « indésirables ».

C’est l’ensemble des clients que vous ne souhaitez absolument pas atteindre avec vos produits et qui ne correspondent pas à votre client idéal.

En effet, le persona négatif vous aide à identifier le type de profil qui ne présente aucun intérêt pour votre entreprise. C’est bien de pouvoir atteindre tout un tas de gens. Mais c’est mieux quand ils vous génèrent un engagement productif, donc des profits. Autant donc les écarter.

Il serait bien dommage de perdre de l’énergie et de gaspiller votre budget en marketing, pour des personnes qui au final ne vous rapporteront vraiment rien ! Ca serait de l’hémorragie financière pure et simple.

Définir votre persona négatif vous permettra aussi de concentrer vos efforts sur votre cible principale sans vous disperser. Ce qui vous permet de peaufiner votre stratégie.

Vous pourrez créer du contenu plus pertinent et de meilleure qualité, qui puisse être véritablement utile pour vos clients. Vous ne ferez que renforcer leur confiance en vous et les fidéliser. Autant se concentrer sur le peu qui vous rapportera des profits !

Si vous pensez que je viens de citer dans mes deux derniers paragraphes les raisons de définir un persona, alors vous n’y êtes pas du tout. Et si vous pensez après cette première partie que ce n’est pas utile pour votre entreprise d’en avoir, donnez-moi alors une chance de vous convaincre.

[nextpage title= »Importance du Persona »]

2. Qui a dit que le Persona n’était pas important ?

Sans persona, aucune compréhension du client

Comprenez vos clients

Si vous montrez aux gens que vous connaissez leur problème mieux qu’eux-mêmes, ils vous feront confiance. Et si vous leur proposez le problème et la solution en même temps, ils achèteront votre produit.

Je ne me souviens plus exactement où j’ai pu trouver ces deux phrases mais je crois qu’elles résument à peu prés tout. Les clients ont évolué. Leur façon de penser, leur processus décisionnel, etc.

Même leurs besoins ont changé, ainsi que leurs préférences. De ce fait, en tant qu’entreprise, vous vous devez d’évoluer avec eux, au point d’être capable d’anticiper leurs choix et réactions. Si ce n’est pas le cas, alors vous risquez de ne plus faire de ventes en ce siècle présent.

La bonne nouvelle est que, l’issue qui s’offre à toutes les entreprises aujourd’hui, c’est de connaitre les clients. Puisque mieux vous comprendrez les problèmes de vos clients, mieux vous saurez quoi leur proposer comme produit. Etant donné que votre produit est censé les soulager. C’est beaucoup mieux que de se mettre à brandir un produit en criant à tue-tête qu’on vous l’achète !

Le seul souci aujourd’hui est que, les clients savent désormais où et comment se renseigner. Ils en ont marre d’acheter un produit, avant de se rendre compte qu’il ne répond pas à leurs exigences. Ce qui les pousse à aller vers les entreprises qui (semblent) connaissent et comprennent vraiment leurs besoins.

L’autre chose est qu’ils se sont fait tellement avoir, qu’ils sont désormais capables d’identifier qui les comprend vraiment.

Soulagez-vous vraiment leurs besoins ?

Définir un persona vous permettra de mettre la douleur de votre client cible au centre de tout ce que vous faites. Toutes vos décisions, tous les changements ou modifications que vous ferez, ainsi que tous vos produits, tourneront autour d’une seule chose : le besoin de votre cible. On dit souvent que le client est Roi. Et bien, il va falloir l’appliquer maintenant.

Vous parviendrez à cerner avec précision, les attentes de vos consommateurs. Et en fonction de ces attentes, vous leur proposerez de la valeur, des produits et services qui combleront leurs besoins. Ce qui renforcera leur confiance en vous et les fidélisera. En fin de compte, vous n’y gagnerez que doublement.

Si je peux me le permettre, le fait de vous focaliser sur votre cible pour créer vos produits, pourrait vous donner la garantie de ne pas faire un flop. On en connait ! Des entreprises qui ont fait des flop, zéro ventes après avoir lancé un produit sur le marché. Juste parce que le produit ne répondait pas aux attentes de leurs clients.

Mais le simple fait de toujours vous référer à votre fiche vous permettra de savoir à l’avance, si vous ferez des ventes ou pas. Votre produit intéressera-t-il vraiment vos clients ? Leur sera-t-il utile ? S’ils en demandent, c’est encore plus intéressant.

Toutes ces informations vous sont capitales et très précieuses non seulement pour définir votre stratégie marketing, mais aussi pour combler véritablement les besoins de vos clients.

Imaginez un instant que vos clients rencontrent un problème pertinent auquel vous avez une approche de solution. Votre fiche persona possède toutes les informations nécessaires pour vous indiquer s’il leur plaira ou non. Si votre produit ne correspond pas à votre persona, vous pourrez l’adapter à ses préférences.
Et si malgré tout vous avez des doutes, la possibilité de faire des sondages vous est encore offerte. Pour la simple raison que votre fiche persona vous renseigne sur comment joindre vos clients.

Où passent-ils du temps ?

Si vous avez bien définit votre persona, vous devriez savoir où vos clients passent le plus de temps. C’est-à-dire leurs différentes sources d’information, où vont-ils chercher solution à leurs problèmes ? Vous voyez où je veux en venir ?

C’est très simple. Supposons que vos clients cibles passent du temps sur facebook à chercher des solutions à leurs besoins. Vous n’aurez qu’à vous mettre créer du contenu qui répond à ces questions sur facebook aussi ! Résultat, ils vous retrouveront et vous connaissez la suite.

Votre entreprise est-elle cohérente ?

Pour les entreprises qui travaillent en équipe, avec plusieurs départements, c’est très utile d’avoir un persona unique. Encore mieux quand vous travaillez en partenariat avec d’autres entreprises. Ce qui permet à tout le monde dans l’équipe de faire son travail en fonction de la cible. Sans quoi, chacun produirait des efforts qui vont dans des sens différents.

Et il n’y a pas meilleur moyen de foutre en l’air votre stratégie marketing quand rien de tout cela n’est définit à l’avance. Tout se passe comme dans la cours du Roi Pétaud.

[nextpage title= »Comment créer un Persona? »]

3. Comment construire votre persona ?

Questions à se poser pour connaître le persona

Une enquête a révèle que plus des 2/3 des consommateurs souhaitent que les entreprises leur proposent des offres personnalisées. C’est logique puisque tous ne sont pas confrontés aux mêmes réalités, et n’ont pas le même quotidien. Mais dans le même temps, la plus part des marketeurs trouvent qu’il est difficile d’exécuter cette personnalisation.

En effet, au delà de simples caractéristiques démographiques, le persona prend en compte les comportements observables parmi vos clients. Il doit décrire le client type, ciblé, en se basant sur une étude détaillée et précise de votre audience.

Le but est de définir des caractéristiques des personnes qui veulent réellement acheter chez vous. Des personnes qui sont vraiment intéressées par ce que vous offrez. Pas de celles que vous voulez voir acheter chez vous. C’est bien deux types de personnes différents. En d’autres termes, vous devez vous intéresser à ceux qui vous auront choisit.
Alors pensez-vous que cela est compliqué à faire ?

De toutes les façons, je vous donne ici, 7 étapes pour construire votre persona aussi simplement que possible. Tout en incluant les informations pertinentes.

Etape 1. Faites des Recherches Approfondies sur votre public

Si vous avez déjà fait des ventes, alors ca serait bien de commencer par là. Ces clients se sont intéressés à vous. Ils ont fait le pas. Alors apprenez à les connaitre. C’est déjà un public ciblé.

  • Qui achète donc chez vous ?
  • Qui sont vos clients actuels ?
  • Age ? Localisation ? Langue ? Sexe ?
  • Revenus par an ?
  • Comportement d’achat ?

Observez vos concurrents :

  • Ont-ils les mêmes types de clients ?
  • Ont-ils des types de clients que vous n’avez pas atteints ? Essayez de comprendre pourquoi et comment ?

Etape 2. Imaginez votre client idéal

Si vous n’avez encore aucun client, ce n’est pas grave. Et même si vous en avez déjà, vous pouvez compléter la liste des questions à vous poser pour mieux comprendre votre cible.

  • Qui est votre cible ? (Age, localisation, situation familiale, etc.)
  • Quel sont ses revenus par an ? (Pourra-t-il s’offrir le produit au prix auquel on le lui proposera ?)
  • Quel est son titre ou sa fonction ?

Etape 3. Ses objectifs spécifiques et Obstacles qu’il/elle pourrait rencontrer

  • Quels sont ses objectifs pour réussir son travail ?
  • Quelles sont ses aspirations personnelles ?
  • A quels défis fait-il/elle face ?
  • Quels sont ses obstacles ou préoccupations quotidiens ?
  • Quelles besoins recherche-t-il/elle à combler exactement ?
  • Quels sont les besoins qu’il/elle signale et lesquels ne signale-t-elle pas ?
  • Qu’est-ce qui l’empêche de les résoudre lui-même ?
  • Qu’a-t-il déjà essayé ? Comment ?

Etape 4. Passer une journée entière dans la vie de votre persona

En fait, ce n’est rien de sorcier. Il s’agit de déterminer certains paramètres plus poussées de la vie de votre persona.

  • Quel est son mode de vie ?
  • S’il se rend au travail tous les jours ou pas. Si non, que fait-il de son temps libre ?
  • Quel est son comportement d’achat ? est-il plus magasin que boutique en ligne ?
  • Qu’en est-il de sa personnalité ? Impulsif ou plutôt rationnel ?

Etape 5. Quel est son rôle dans le processus d’achat ?

  • Qui ou Qu’est-ce qui influence ses décisions ? (Besoin de l’accord d’un autre/d’un supérieur ou non ?)
  • Ou est-ce lui qui influence la décision des autres ?
  • Quels pourraient être ses critères ou exigences d’achat ?

Etape 6. Communication

Ici, le but est de trouver comment le persona se renseigne ?

  • Vers quelles sources se tourne-t-il pour soulager ses peines ?
  • Sur quelles plateformes cherche-t-il ses solutions ?
  • Quels types de contenus consomme-t-il pour trouver ses solutions ? (formats particuliers)
  • Quand cherche-t-il ? Aux heures de travail ou de pause ? Ou le fait-il à la maison ? (Selon l’importance et le temps que lui prennent ses occupations journalières)
  • A quelle fréquence se connecte-t-il ? Combien de temps passe-t-il à chercher ? Des heures ou juste quelques instants?
  • A quels types de contenus fait-il confiance ou lesquels consulte-t-il plus souvent ?

Etape 7. Etablir la fiche persona

Tout ce qu’il vous reste à faire à présent, c’est de formaliser toutes ces informations que vous avez pu collecter sur votre persona. C’est ce qu’on appelle la fiche persona. C’est un document qui à présent constituera en quelque sorte une carte pour diriger toutes les décisions que vous prendrez.

Cependant, qu’en est-il du persona négatif ? On sait déjà comment identifier et établir notre persona. Mais pour ce qui est du persona négatif…

[nextpage title= »Le persona négatif »]

4. Vos personae négatifs ?

Le persona négatif, ou mauvais persona

Si nous avons définit un persona cible, c’est pour arriver à l’atteindre. Et définir un persona négatif vous permettra non seulement de mieux vous focaliser sur votre cible, mais aussi d’écarter le client indésirable. Il est bien logique que vous ne saurez les écarter ou les éviter, si vous ne savez pas qui ils sont ni comment ils fonctionnent ! Comme on le dit, il faut bien connaitre son ennemi pour le vaincre !

J’ai une fois soumis un de mes documents sur le content marketing au complet à l’appréciation d’une internaute qui fait aussi du marketing de contenu. Mais j’ai été surpris qu’elle me dise qu’elle a remarqué que j’y avais parlé du persona négatif. Et qu’elle n’avait jamais pensé à l’établir.

Et il est bien vrai que beaucoup négligent le persona négatif dans leur stratégie. Ne commettez pas la même erreur.

Votre persona négatif peut présenter plusieurs profils différents.

  • Il peut être un concurrent qui vient sur votre site et consomme vos produits, juste pour vous espionner. Il s’inspire de vos idées, et de ce que vous faites pour reproduire la même chose. Si vous l’avez déjà fait, vous saurez donc ce dont je parle.
  • Les personnes en dehors de votre zone géographique peuvent aussi être des persona négatifs dans la mesure où vous êtes dans l’incapacité de les satisfaire. En d’autres termes, leur offrir vos services vous revient peut-être trop cher. Cela me rappelle l’histoire d’une jeune dame qui a une fois participé à l’une de mes formations au marketing de contenu. Elle confectionne des vêtements et les assure la livraison à domicile pour les clients qui lui passent des commandes. Cependant, elle reçoit souvent des commandes de clients situés hors de la ville. Ce qui lui faisait perdre non seulement du temps mais aussi de l’argent.
  • Tandis que certains clients vous seront trop coûteux à acquérir, d’autres préféreront rester d’éternels prospects. Ils sont là sans rien vous acheter. C’est vrai qu’il y en a toujours quelques uns qui ne passeront pas très vite à l’achat. Mais accumuler des prospects qui n’achètent jamais rien, c’est une perte de temps, d’énergie et d’argent.
  • S’abonner à une newsletter juste pour bénéficier d’un PDF gratuit qui traite exactement du sujet de votre exposé ou de la partie du cours que vous comprenez mal… Si vous l’avez fait pendant que vous étiez étudiant, alors sachez que vous avez été un persona négatif pour ces entreprises. J’avoue, je l’ai fais aussi ! Mais voila, les étudiants peuvent être aussi votre persona négatif. Ils se présentent comme des prospects. Mais leur seul objectif, c’est consommer le contenu que vous diffusez pour leurs recherches.
  • Et il y a ces clients…qui trouvent que vos produits ne leur conviennent pas. Pour la simple raison qu’ils ont des exigences un peu trop élevées. Un peu comme s’ils sont en avance sur vos produits. Quelques fois, ce n’est pas faux. Le client peut être à la recherche d’un produit avec des caractéristiques très précises, mais qui sont au dessus de celles de vos offres.
  • C’est comme quand vous viviez dans un pays où la 4G est monnaie courante. Et que vous voyagez dans un pays où, le meilleur service internet que proposent les operateurs réseaux, c’est la 3G. C’est dépassé ! (Pendant que la 5G est sur le point de voir le jour).

Voila donc, les différents profils auxquels vous pouvez faire face dans votre lot de persona négatif. Cependant, vous pouvez ne pas tous les rencontrer. Tout comme ils peuvent ne pas faire partie de vos persona négatifs. Tout dépendra donc de vos objectifs et de ceux que vous voulez atteindre.

Par ailleurs, vous pouvez aussi déterminer d’autres profils, en plus de ceux qui ont été décrits ci-dessus. Mais gardez à l’esprit ces quelques questions qui pourraient vous aider à mieux les imaginer ou les cerner.

  • Quelles sont les personnes véritablement indésirables pour votre entreprise ?
  • En quoi sont-elles indésirables pour vous
  • Comment et à quelle occasion ces personnes peuvent-elles tomber sur vous et découvrir ce que vous faites ?

A présent, la question qu’on devrait se poser est : Que faire des personas négatifs ?Ce qui est sur, c’est que si vous pensez que je vais vous proposer de les balayer du revers de la main, alors vous vous trompez.

Je me rappelle bien qu’il fut un moment où j’allais créer une formation Instagram. Et dans mon speech d’introduction, je ciblais deux types de personnes. L’une serait dans le besoin d’une formation instagram, et l’autre serait tombée fortuitement sur ma formation.

Et c’est cette dernière que j’incitais à partager ma formation avec des gens de son entourage qui seraient aussi dans le besoin. Malin non ? (C’était l’idée d’un ami à moi).

Ce que j’essaie de vous dire est simple. Vos persona négatifs ne sont peut-être pas prêts à acheter vos produits. Ce n’est pas grave. Mais ils sont peut-être passionnés par le sujet ! Ils connaissent peut-être des gens qui seraient prêts à vous acheter des produits ! Donc transformez-les en ambassadeurs.

Bien entendu, tous les personas négatifs ne peuvent pas devenir vos ambassadeurs ! (Vos concurrents par exemple). Mais en fonction du persona négatif auquel vous vous retrouverez confronté, vous saurez comment en faire un atout de haut niveau.

En fin de compte, identifier un persona négatif est bien bénéfique !
Si a ce stade, la question que vous vous posez est « comment avoir des informations fiables pour identifier le persona ? », alors je vous dirai que vous avez raison.

[nextpage title= »Comment avoir des données précises »]

5. Comment obtenir des données précises et vérifiées ?

Vous aurez peut-être à imaginer votre persona cible, mais les informations sur lesquelles vous devez baser votre travail doivent être vraies et vérifiées. C’est bien logique non ?

L’idée n’est pas de deviner les problèmes de vos clients. Mais de les découvrir. Et pour ce faire, il y a plusieurs façons de faire. Et elles se résument toutes à exploiter toutes les sources d’informations relatives de prés ou de loin à l’expérience de vos clients.

Interrogations pour découvrir le persona

Interrogez vos vendeurs

Si vous avez des vendeurs, alors attaquez-les. Non, ce n’est pas pour leur faire du mal, mais vous m’aurez compris. Posez-leurs des questions parce qu’ils sont bien placés pour vous parler de vos clients.

Tous vos vendeurs, ou toutes les personnes dans votre entreprise qui sont en contact direct avec vos clients. Alors posez-leur des questions. Ce sont eux qui discutent assez longuement avec vos clients, sont constamment confrontés à leurs besoins et leurs exigences.

Quand vous allez dans une banque, d’ordinaire vous n’allez pas chez le chef service ! Quand vous avez un souci avec votre carte magnétique ou rencontrez un souci quelconque avec une transaction, vous vous dirigez vers l’accueil. Alors dans votre entreprise, vers qui se dirigent vos clients ? Avec qui ont-ils leur premier contact ?

Une fois que vous avez identifié ces personnes, vous devez leur poser des questions pertinentes. Ils sont mieux placés pour répondre aux questions que vous posez sur votre fiche persona.

  • Avec qui interagissez-vous ? Personnes âgées, ou plutôt jeunes ? Salariés ? Situation matrimoniale ? Etc.
  • Qui influence ces personnes et qui influencent-elles ?
  • Quel est leur métier ? Sont-ils employés ou employeurs ?
  • Quelles questions vous posent-ils ? Qu’est-ce qui les amène souvent à consulter l’entreprise ?
  • Comment décrivent-ils les problèmes qu’ils rencontrent ? Comment vivent-ils ces problèmes ? A quel point impactent-ils leur quotidien ?
  • Quels sont leurs objectifs ? Comment les définissent-ils ?
  • Pourquoi n’ont-ils pas atteint ces objectifs ? Quels sont les obstacles qu’ils rencontrent ?
  • Lesquels de leurs besoins révèlent-ils ?

Ce sont là quelques questions que vous pouvez poser à vos vendeurs. Et plus ils sont en contact avec les clients, mieux ils les connaitront et mieux ils y répondront.

Interrogez vos clients

Discuter directement avec vos clients est une bien meilleure méthode que la précédente. Pour la simple raison que personne ne vous donnera des informations plus fiables que votre client lui-même. Vos vendeurs sont peut-être constamment en contact avec les clients, mais ne pourront pas les connaitre entièrement.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’user de voies et moyens pour donner au client la possibilité de s’exprimer. Et pour cela vous avez plusieurs possibilités.

Invitez vos clients à discuter. Une demi-heure devrait suffire. Ca ne sera peut-être toujours le cas mais, si nous partons du principe que les gens aiment parler d’eux-mêmes…En plus qu’on s’intéresse à eux.

A coup sur, vous en aurez qui voudront bien vous donner un peu de leur temps. Ce qui est intéressant c’est que pendant une interview de ce genre, les clients peuvent eux-mêmes vous donner des informations pertinentes auxquelles vous n’aviez pas pensé dans votre questionnaire. C’est toujours un plus.

Fixez un rendez-vous d’appel. Vous pouvez aussi demander à votre client la permission de l’appeler tel ou tel jour. Et s’il vous l’accorde, faites-le.

Proposez-leur un formulaire de sondage à remplir. C’est assez fréquent aussi. Même moi on me l’a déjà fait. Vous pouvez créer un formulaire sur un support physique, à remplir pour les clients avec lesquels vous avez la possibilité d’entrer en contact. Mais aussi des formulaires en ligne à remplir juste avec deux ou trois clics pour ceux qui vous consultent en ligne. C’est aussi efficace.

Exploitez les plateformes

Vos personas sont sûrement présents sur certaines plateformes. Une fois que vous les avez identifiées, cherchez à connaitre ce que font les gens qui sont comme vos personas.

  • Que publient-ils ? Que disent-ils sur leur propre personne ? Surtout les plateformes sur lesquelles il faut laisser une biographie sur son profil.
  • Quels sont les groupes et forums auxquels ils appartiennent ? Quelles questions posent-ils souvent ? Vos personas font-ils des recommandations ?
  • Indiquent-ils à d’autres personnes de se référer à un tel ou tel autre profil ? Vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur eux.

S’il y a des blogs que vos personas lisent souvent, ou auxquels ils sont abonnés, il vous serait précieux de le savoir. Lisez les blogs que lisent les personnes qui sont semblables à vos personas.

Aussi, lisez les commentaires qu’ils laissent aussi. Vous aurez une idée de l’appréciation qu’ont vos personas, des réponses que leurs apportent ces blogs. Ce qui vous donnera une idée plus claire de ce qu’ils veulent exactement.

Si un article apporte assez de valeur (selon vous) alors que votre persona montre en commentaire qu’il n’est pas satisfait, ca voudra dire que soit il en veut plus, soit l’article n’était pas centré sur sa problématique !

Il existe encore des tas d’autres méthodes. Vous pouvez aussi participer par exemple aux webinaires que suivent vos personas chez vos concurrents. Pas pour aller copier les idées de vos concurrents, mais pour noter les questions éventuelles que vos personas pourraient poser.

Maintenant que vous avez réunit toutes ces informations précieuses, il est temps de les organiser.

[nextpage title= »Outils pour construire un persona »]

6. Quelques outils pour construire la fiche persona

A ce stade vous avez bossé vraiment dur pour réunir le maximum d’informations concernant votre persona. Mais il faut à présent les organiser. En faire un document concret. Alors vous avez deux possibilités : soit les rédiger vous-même sous forme d’un long document Word qu’il vous sera difficile de consulter à la longue. Soit en faire une fiche intelligente grâce à des outils appropriés.

Personnellement je vous propose la seconde option. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’il est fréquent, de voir des entreprises, fournir tout ce travail laborieux pour finir par concevoir un document qu’ils ne consultent plus. C’est dommage mais ca se comprend.

Si l’étude de votre persona type vous conduit à réaliser un document lourd de dizaines de pages, il est bien normal qu’on ait la paresse de le consulter à chaque fois qu’on est sur le point de prendre une décision !

Par contre s’il s’agissait d’une fiche très bien élaborée qui vous vous donne accès à toutes ces informations, juste au coup d’œil, les choses seraient plus faciles. N’est-ce pas ?

Alors je vais juste me contenter de vous donner ici, une simple liste d’outils gratuits qui vous permettront de réaliser votre fiche persona. A vous de faire un choix selon celui qui vous conviendra le mieux.

  • UseForge
  • Personapp
  • Make My Persona (proposé par Hubspot)
  • Xtension
  • UXPressia
  • Marketing Persona Generator
  • Up and Close Persona (Propice pour les B2B)

[nextpage title= »Autres choses à propos du persona »]

7. Autres choses à savoir sur vos Personas

Vous devez actualiser vos personas

Des que vous avez créé votre persona type, vous vous y référerez tous les jours, et pendant bien longtemps. Mais vous souvenez-vous que les clients changent et évoluent ? Alors c’est une raison assez suffisante pour pensez à vérifier à chaque fois, au bout d’un moment, si vos personas sont toujours alignés avec ce que vous avez sur votre fiche. Si ce n’est pas le cas alors faites ce qu’il faut pour.

La conséquence est que, si vous ne mettez pas à jour votre persona type, vos clients vous dépassent. Les informations sur lesquelles vous aviez basée votre stratégie deviennent fausses et vous ne proposerez plus rien qui plaise vraiment à vos clients.

La segmentation des personas

La segmentation des personas

Il y a un aspect de la chose que nous devons considérer. Plusieurs de vos clients peuvent présenter différents problèmes, mais qui sont tous pertinents. De même, ils peuvent être nombreux à présenter le même problème, sans avoir les mêmes caractéristiques. Par exemple l’âge, la situation familiale, etc. Ce qui crée un véritablement brassage au sein de toutes ces informations.

Et l’autre chose est que, vous ne pouvez pas vous adresser à tous les personas de la même façon. Autrement dit, votre message doit être adapté au type de persona auquel vous voulez vous adresser. D’où l’importance d’une segmentation. Et pour cela, il vous suffit tout simplement de créer plusieurs profils clients. Que ca soit selon chaque secteur d’activité, ou les caractéristiques, ou les outils d’accès aux informations, etc.

CONCLUSION

A la question de savoir s’il est finalement facile de créer un profil persona, je vous laisse le soin d’y répondre. Mais pour ma part, c’est un travail laborieux qui mérite qu’on lui accorde le temps qu’il lui faut. Cependant, ca en vaut la peine, du moment où sans cet élément, vous ferez en sorte de plaire à tout le monde. Et essayer de plaire à tout un tas de clients à la fois, c’est ne plaire finalement à personne. Je suis sur que ce n’est pas votre souhait.

4/5 - (1 vote)


About The Author


Hello!! Je m'appelle Calyris GBESSI. Passionné de Marketing, je m'intéresse aussi à toutes les stratégies de ventes qui impliquent d'une façon ou d'une autre, la création de contenus. Et quelques fois, la Motivation aussi.

Aucun commentaire

Leave a Comment