Comment bien gérer son temps

1744 2

 Dans notre société actuelle, où il est démontré que seuls les plus forts s’en sortent, comment ne pas passer à coté de sa vie ?

Savoir gérer son temps, ça s’apprend !

Nous allons voir ici entre autres, comment être productif(ve), prendre du temps pour soi, pour les gens qu’on aime. Tout en gardant à l’esprit que nous n’avons que 24 heures dans une journée. Que ce soit au travail ou à la maison, savoir gérer son temps est essentiel pour pouvoir se recentrer, ne pas s’éparpiller et garder à l’esprit le ou les buts que nous souhaitons atteindre. Quelques idées à suivre …

Il est essentiel de notez

Si vous voulez être productif(ve), il vaut mieux ne pas oublier ce que vous vouliez faire, c’est la base ! Pour cela, écrivez vos objectifs dans un calepin, un bullet journal qui est très à la mode en ce moment. Vous verrez que c’est une méthode très efficace aussi bien au travail qu’à la maison. Parfois une chose peut paraître insignifiante, mais si vous l’oubliez, votre humeur va s’en ressentir et ensuite c’est un cercle vicieux. Si vous n’êtes pas trop papier, il existe des sites comme Todoist sur lequel vous pouvez noter tout ce que vous avez à faire, compartimenter et cocher lorsque c’est fait. Sinon il reste l’application « note » de votre téléphone… Pour plus de facilité, imaginez quelqu’un à qui vous pourriez déléguer. Que lui demanderiez-vous ? Et voilà tout à coup une multitude de choses qui vous viennent. Vous voyez…

Le cousin de la liste : Le planning

Il est aussi possible de vous faire une sorte de planning. Soit en prenant un agenda, ou pour commencer et plus parlant, la ligne de temps. Tracez une ligne de 00H à 00h le lendemain. Ecrivez absolument tout, le temps de sommeil, de douche, repas, travail, etc. Il est important de tout visualiser pour se rendre compte de comment se décompose votre journée. Vous pouvez poursuivre en coloriant ou surlignant en rouge ce qui n’est pas ajustable, ce qui est figé (heures de travail), ce qui est vert sera modifiable, etc.

Optimisez

Si vous en avez marre de passer votre temps en rentrant du travail ou en revenant de l’école à préparer le dîner, faire les courses, le ménage, ranger… Il faut optimiser. Par exemple dès que vous avez 15 minutes de libre, sur votre pause du midi, ou en attendant un rendez-vous. Allez vérifier vos mails, prenez un rendez-vous médical en ligne si besoin. Comme dit le dicton :  tout ce qui est fait n’est plus à faire. Pour les courses, faites un drive. Et si vous avez la chance de rentrer le midi, lancez-vous un défi : « allez ! Pendant 5 minutes, rangement de la maison à fond », juste le temps de faire chauffer votre plat.

De plus en plus de gens se font endormir complètement par les perturbations extérieurs. La pollution des médias, des émissions vides de sens… on appelle ça des « voleurs de temps ». Plutôt que de perdre votre temps avec tout ça (sauf si vous y trouvez du plaisir), il serait peut être préférable de vous remplir l’esprit de choses qui vous intéressent, qui comptent pour vous. Une des méthodes possibles : branchez votre téléphone sur les hauts-parleurs de la voiture (avant de démarrer) et écouter une émission qui vous apprendrait des choses. De même, vous pouvez allier plaisir et corvées en écoutant des podcasts dans vos écouteurs en faisant le ménage. Ainsi, au lieu de faire le ménage, vous aurez l’impression de vous instruire, ou de vous distraire selon le programme que vous écoutez.

Apprenez à vous connaître

Il y a des moments dans la journée où on est plus alerte que d’autres. Si vous essayez d’apprendre une nouvelle langue vivante, et que vous vous y mettez à partir de 23h, il est fort probable que vous ne reteniez pas aussi bien la leçon que si vous le faisiez à 16h. La fatigue est votre ennemi dans ce cas, mais il ne faut pas la négliger quand même. Si vous voulez être productif, il faut aussi vous reposer. Donc à vous de trouver le moment que vous pouvez dédiez à une activité qui a besoin que vous soyez en pleine capacité de vos moyens.

Pour rejoindre l’optimisation, le seul fait de réfléchir à comment vous allez organiser votre journée vous fera gagner du temps car vous aurez déjà planifier. Vous ne devrez donc pas commencer à prioriser puisque ça sera fait. Vous gagnerez peut-être ne serait-ce qu’un quart d’heure avec les gens que vous aimez et ça, ça n’a pas de prix.

Prenez du temps pour vous

Si vous souhaitez être au meilleur de vous même, il faut vous reconnecter avec vous même. Prenez du temps pour aller vous promener, pour juste être tranquille, au calme… Ces moments sont très importants pour être efficace au moment où vous en avez le plus besoin. Si vous prenez du temps pour vous, vous serez d’autant plus d’accord avec l’adage  » il y a un temps pour chaque chose ». Vous vous donnerez à fond quand il le faudra tout en pensant à ces futurs moments de repos. Lorsque vous aurez lu les paragraphes sur le rangement, vous gagnerez du temps. Ainsi, quand vous souhaiterez vous occuper de vous en vous faisant une petite manucure, vous trouverez votre vernis de suite et cela ne vous prendre que 15 minutes. Merveilleux !

Rangez

Oui, il va en falloir passer par la case rangement afin de gagner du temps à chaque instant. Le matin si vous passez un quart d’heure à chercher votre sac, votre veste et chaussures pour ne pas parler des clés, alors que cela pourrait prendre 5 minutes… C’est qu’il va falloir ranger un petit peu. Pareil au travail, prenez juste 3 minutes (180 secondes) pour ranger votre espace de travail chaque jour, soit pendant que votre ordinateur s’allume ou par exemple juste avant de partir.

Passez à l’action

Parfois on peut passer 10 minutes sans s’en rendre compte à chercher par quoi on va commencer, du coup on s’embrume l’esprit. Dans ces moments là, il faut stopper ce cercle vicieux de suite et choisir une des tâches qu’on a à accomplir, et la faire. Ainsi vous cassez cette mauvaise optique dans laquelle vous étiez entrain de vous enfoncer. Allez, lisez votre liste et choisissez, passez à l’action. Le sentiment du devoir accompli vous encouragera à continuer sur cette bonne voie.

Apprenez à déléguer

À part si vous vivez seul(e), il semble logique que si chacun y met du sien, vous vous sentirez mieux. N’ayez pas peur de déléguer. Vous vous donnez assez de mal au quotidien pour avoir le droit à un peu d’aide… Ne serait-ce que de lancer une machine déjà prête, ou vider un lave vaisselle, aller chercher et trier le courrier. Ce sont des petites choses qui, une fois qu’elles sont faites, s’évadent de votre esprit et laissent libre court à des pensées plus agréables.

Et enfin … Ne vous mettez pas la pression, il faut relativiser. Si vous n’avez pas tout terminé ce soir, la terre ne va pas s’arrêter de tourner !

Pour être le plus productif possible au travail, il faut savoir prendre les bonnes décisions, et s’organiser pour rester concentré(e). N’ayez pas peur de dire les choses qui vous gênes. On peut tout dire, mais tout dépend de comment c’est fait …

Apprenez à dire « non »

Pour cette discipline encore, et surtout au travail, savoir dire non est important. Lorsque vous vous êtes sagement attelé(e) à commencer une de vos missions et que votre collègue Gertrude débarque et vous dit que CE dossier qu’elle a dans les mains est urgent ! Alors que si ça se trouve, elle a lu cet article et elle essaye de vous refourguer le truc !

Avant toute chose, demandez à Gertrude « pourquoi ce dossier est si urgent ? » . En effet, il faut bien faire la différence entre ce qui est urgent de ce qui est important. Si vous estimez que ce que vous avez à faire est prioritaire, expliquez-lui que vous gérez vos priorités, mais que son dossier étant important, vous comprenez qu’elle vienne vous voir. Proposez votre aide à un autre moment de la journée peut-être ? il faut qu’elle comprenne gentiment que votre travail est tout aussi important que le sien, et que chacun doit respecter le travail de ses collègues.

Une chose à la fois

Quand on essaye de faire plusieurs choses en même temps on se dit que forcément on ira plus vite puisqu’on en aura fait plusieurs à la fois. ERREUR ! Vous aurez aussi mis 2 fois plus de temps !

Il faut écrire votre liste de choses à faire et la respecter. Faites une chose à la fois, cela vous permettra de rester concentré(e). Le plus dur étant de ne pas s’éparpiller, entre le téléphone, les mails et autres sources nocives… Et pour vous habituer dans ce sens, n’hésitez pas à commencer par plusieurs petites tâches faciles, plutôt que de commencer par LE gros dossier de la journée. Cela sera plus léger pour votre esprit et vous le remplirait du sentiment de devoir accompli.

Un nombre d’objectifs par jour

Une fois que vous aurez votre première liste d’objectifs à atteindre au travail (la première sera surement très longue), répartissez les choses à faire en petit groupe de 5 ou 6 par jour. Fixez-vous quelque chose de réalisable. De toute manière, c’est ajustable donc si vous y arrivez facilement, vous n’allez pas rester à rien faire ! Il suffira d’en ajouter (un peu). Aussi, dans tous les métiers, il y a des tâches plus agréables que d’autres. Alors pour ne pas que celles-ci soient trop lourdes, glissez-les entre 2 trucs « supers fastoches« , ainsi, vous serez plus motivé(e) pour passer à la suite.

Par contre gardez bien en tête qu’il ne faut surtout pas vous éparpiller. C’est à dire que si par exemple vous commencez à checker les mails, il faut le faire jusqu’à ce que vous soyez à jour. Bon si vous en avez 100 de retard à un retour de vacances, peut être pas… Dans ce cas là donnez vous plutôt un créneau horaire…

Dès que vous avez fini chaque chose, n’oubliez pas de ranger ce dont vous n’avez plus besoin. Ainsi vous aurez l’esprit zen et pourrez passer tranquillement à autre chose.

Il est de plus en plus fréquent de consulter ses mails afin de ne jamais rien louper. Hors, pour cela vous interrompez votre travail et vous vous déconcentrez. Essayez de ne pas trop avoir ce réflexe qui pourrait devenir un « mangeur de temps ».

Au travail aussi il est possible de demander un peu d’aide… Bon peut-être pas à la collègue à qui vous venez de dire « non » … Mais si vous êtes plusieurs sur certaines tâches, demandez si quelqu’un pourrait faire tel ou tel devis ou facture. Les petites actions seront plus faciles à demander. Échangez ça contre un café 😉

Que vous restiez à la maison toute la journée ou non, il faut bien accorder ses violons pour que tout tourne rond. Si vous ne voulez pas vous retrouver un matin à court de sous-vêtements (beurk), mieux vaut prendre les devants ! De même, si vous avez des enfants en bas âge, la chasse aux microbes peut devenir une obsession… Zen, voici quelques pistes pour vous en sortir :

Rangez après utilisation

Ce conseil pour la maison est LE plus important car il n’est pas possible de mener quoi que ce soit à bien dans le désordre. Essayez de passer l’aspirateur alors que les chaussettes et jouets traînent… Vous verrez que qu’il est primordial de ranger. Et pour ne pas y passer une demi journée le weekend et avoir plus de temps pour faire ce que vous aimez, rangez de suite. Ce mini ménage ne vous prendra que quelques secondes mais vous fera gagner un temps considérable car vous ne perdrez plus vos affaires et vous aurez l’esprit plus serein « Maison rangée, esprit rangé« .

Une place pour chaque chose… Et chaque chose à sa place. Oui votre mère vous le rabâchait surement mais elle avait raison ! Le tout n’est pas de poser ceci ou cela à tel endroit, hop c’est rangé, non ! Si vous définissez une place pour chaque objet, vous verrez au fur et à mesure qu’il est fort agréable de savoir directement où trouver ce que vous cherchez (d’ailleurs, vous ne chercherez plus).

Répartissez les tâches

Si chacun y mets du sien, ne serait-ce que 15 minutes par jour, il sera plus facile d’avoir une maison propre et rangée. Le mieux pour que chacun sache ce qu’il a à faire est de répartir les tâches ( ex : Monsieur fera les poubelles et le lave-vaisselle et Madame l’aspirateur et les poussières). Faites les corvées en même temps, ça motive ! Et si vous êtes seul(e), une bonne playlist et c’est parti.

Si vous avez des enfants, pourquoi ne pas faire cela de manière ludique ? Généralement à partir de 2 ans ils vous aideront avec plaisir. Ne serait-ce que porter le petit linge dans la panière, mettre un papier à la poubelle ou passer un chiffon sur la table basse. Ils adorent jouer à faire comme les grands. C’est lorsqu’ils grandissent justement que ça devient plus compliqué, donc autant prendre de bonnes habitudes de suite.

Le petit plus :

Lancez ce que vous pouvez en « différé » la nuit. Ainsi, les lave-vaisselle, lave-linge et sèche-linge travailleront pendant que vous dormez 🙂 . C’est assez jouissif quand on pense à nos grands-parents qui faisaient tout à la main…Et le matin la vaisselle sera sèche donc pas besoin d’essuyer. Prenez aussi l’habitude de faire votre lit après vous être habillé(e). Si vous souhaitez le laisser aérer, ok mais pliez bien les draps au bout du lit. Ainsi, en arrivant dans votre chambre le soir, vous serez la aussi plus détendu(e).

5/5 - (4 votes)


About The Author


Secrétaire de métier, je vous fais partager ici des informations qui je l'espère vous plairont, sur la vie de tous les jours, des projets ou des actualités.

2 commentaires

Leave a Comment