Le Grand Nord, prenez la route à la découverte d’une terre sauvage.

606 2
Grand Nord, Brooks Range

Le Grand Nord en Alaska est une destination idéale pour un voyage hors des sentiers battus. Si le Parc de Denali offre déjà une belle opportunité d’évasion, comme je vous le présentais dans mon article précédent, ce road trip dans l’Arctique vous comblera. En effet, cette destination vous permettra de parcourir la Dalton Highway et sa diversité étonnante de paysages et d’écosystèmes, parmi les plus beaux d’Amérique du Nord, de randonner dans une partie des plus sauvages de l’Alaska et enfin, d’aller jusqu’à l’océan Glacial arctique. Tout cela, en parfaite harmonie avec la nature, loin des hommes, hors des sentiers battus.

Le voyage commence : allons jusqu’à un des bouts du monde !

Fairbanks : point de départ de votre voyage.

The golden heart city : le coeur d’or de l’Alaska

Créée en 1901, Fairbanks est devenue prospère grâce à la découverte d’or en 1902 dans une vallée proche de la ville puis, par la suite, grâce à l’exploitation des gisements pétroliers de Prudhoe Bay.

La vie à Fairbanks est influencée par toutes les populations qui s’y côtoient. Chacun peut, en effet, choisir son mode de vie. C’est une terre de liberté.

Lors de votre séjour, entre deux préparatifs, prenez le temps de visiter le Musée du Nord de l’université d’Alaska, afin de connaitre la vie autochtone d’Alaska et notamment celle des Dena installés sur les rives de la rivière Tanana.

Pour découvrir cette ville, il vous faut avant tout un bel endroit pour vous loger et ainsi vous permettre de vous imprégner de l’atmosphère de la deuxième ville de l’État d’Alaska. Pour cela, arrêtez-vous sans hésiter au Billie’s Hostel, un havre de paix, de partage.

Préparer le road trip dans le Grand Nord.

Préparez avec sérieux votre expédition dans le Grand Nord depuis la ville de Fairbanks. Il vous faudra être autonomes. Un dépannage dans l’Arctique vous couterait excessivement cher. En effet, sur près de 800 kilomètres de route, dont une majeure partie reste en terre, vous croiserez essentiellement les camions roulant à tombeau ouvert pour desservir la station pétrolifère de Prudhoe Bay, au bout de la piste. Vous ne manquerez pas d’être totalement recouvert de boue  ou de poussière après le passage d’un camion. Enfin, vous ne croiserez qu’une seule station service en route et seulement, trois villes durant votre périple. Villes… bien grand mot ! En effet, elles comptent entre 10 et 25 habitants permanents !

C’est pourquoi, afin de faire face à toutes les situations, vous devez avoir deux roues de secours, une bombe anti-crevaison, un bidon d’essence. Ainsi que de la nourriture et de l’eau en quantité suffisante. N’oubliez pas les cartes et une boussole et votre matériel de camping.

Climat

Les températures entre juin et juillet sont plutôt agréables en Alaska. Comptez un minimum de 8°c et un maximum de 22°C. La période est propice pour faire cette expédition vers l’océan Glacial arctique. Cependant, gardez à l’esprit qu’il peut également pleuvoir. Prévoyez donc des vêtements adaptés. Surtout, vérifiez la météo !

Chacun des écosystèmes, que vous allez traverser, offre des myriades de randonnées, de possibilités de camping et d’évasion. Eloignez-vous de la piste et vous serez alors seul au monde !

Enfin, à mettre dans votre valise et à savourer en chemin le roman d’Emeric Fisset, Dans les pas de l’ours: une traversé solitaire de l’ALaska sauvage.

 

A la découverte du Grand Nord

En quittant Fairbanks, vous voyagerez pendant 135 km sur une route asphaltée jusqu’à Livengood. Profitez-en ! Les paysages sont doux et agréables et l’excitation de ce début d’aventure portera vos pas.

Vous longerez l’oléoduc trans-Alaska, long de 1264 kms, qui transporte le pétrole de la station de Prudhoe Bay jusqu’au port de Valdez.

Oleoduc trans-alaska

Oleoduc trans-alaska

Chacun des écosystèmes, que vous allez traverser, offre des myriades de randonnées, de possibilités de camping et d’évasion. Éloignez-vous de la piste et vous serez alors seul au monde !

La Dalton Highway, route du Grand Nord.

Voyage sur la Dalton Highway.

La Dalton Highway.

A Livengood commence donc la Dalton Highway qui se termine 662 kilomètres plus loin à Deadhorse près de l’océan Glacial arctique. Le paysage aura déjà changé quand vous traverserez la rivière Yukon et la région humide des Yukon flats, 90 km plus loin. Points de vue, faune, flore… Le régal commence ! On longe le Yukon Flats National Wildlife Refuge.

Puis, au kilomètre 184, vous passerez la ligne invisible du cercle polaire Arctique.

Presque à mi-chemin entre Fairbanks et Deadhorse, au kilomètre 250, le village de Coldfoot accueille la seule station service de la route. C’était, au début du 20ème siècle, un camp de chercheurs d’or. Aujourd’hui, les chauffeurs routiers s’y arrêtent pour faire le plein de carburant et boire un café. Un bon endroit pour faire une pause.

Enfin, les forêts boréales vont, petit à petit, céder la place à la toundra et aux vastes étendues polaires.

 

Les Brooks range ou Gates of the arctic National Park.

Vers le kilomètre 320, la piste commence à longer le Gates of the Arctic National Park. Vous pénétrerez dans une région traversée par les magnifiques Brooks range.

Que ce soit à l’aller ou au retour, les deux si vous le souhaitez, prenez le temps de randonner. Cette chaîne de montagne s’étend de l’Alaska au Yukon sur plus de 1100 Km. Elle constitue le dernier relief avant de déboucher sur la plaine arctique. Ces magnifiques montagnes, aux sommets souvent adoucis par d’anciens glaciers, sont en effet parcourues de somptueuses vallées dont beaucoup n’ont pas de nom sur les cartes. Vous serez alors dans l’une des régions les plus reculées et les plus sauvages d’Alaska.

Des randonnées inoubliables dans le Grand Nord hors des sentiers battus.

Dans le Grand Nord, en été, les jours s’étirent à l’infini. Le soleil décrit une course proche de l’horizon, offrant des éclairages uniques sur des paysages tout aussi singuliers. C’est le soleil de minuit. Loin de la fatigue des longues nuits d’hiver boréal, cette luminosité vous électrise. Il vous sera ainsi possible de marcher à une heure du matin, de dormir quelques heures dans votre tente avant de reprendre votre route vers l’océan Glacial arctique ou Fairbanks. Comme vous êtes déjà dans la toundra, la visibilité est immense. Dès que vous vous élevez, votre horizon s’agrandit. Vous pouvez passer d’une vallée à une autre en ayant l’impression d’être le premier homme à fouler ces terres.

Conseils

Les températures sont clémentes mais il vous faudra vous protéger contre les moustiques qui nichent sur le permafrost et qui sortent quand les températures se réchauffent. Ici, pas de centre d’information, alors n’oubliez pas votre carte et votre boussole. Randonner hors des sentiers battus ne s’improvisent pas, il faut un minimum d’expérience. Renseignez-vous avant de partir et surtout restez prudents. La nature est toujours reine sur ce territoire. Vous croiserez sans doute des ours bruns et des grizzlis. Attention, restez loin des mères qui peuvent être très agressives pour défendre leurs petits.

Voyager en Alaska

Les vastes étendues du Grand Nord- Alaska

 

Voyager jusqu’à Prudhoe Bay et l’océan Glacial arctique.

Au kilomètre 390, vous passerez le col d’Atigun. A 1445 mètres d’altitude, ce col reste ouvert même au cœur de l’hiver polaire pour que circulent les poids lourds qui relient Prudhoe Bay.

On borde alors la magnifique réserve de l’l’Arctic National Wildlife Refuge où migre, pendant l’été, la gigantesque harde de Caribous de la rivière Porcupine pour mettre bas. Cette harde peut regrouper pas moins de 197 000 caribous !

Après Atigun, la descente des montagnes dans la plaine arctique est un régal de points de vue, de haltes possibles, de randonnées dans la sublime lumière de l’été. Une pause sera la bienvenue près du kilomètre 550 pour observer la magnifique rivière Sagavanirtok et ses méandres. Encore une  randonnée possible dans la toundra.

Dalton highway-alaska

Le long de la Dalton highway, des paysages somptueux.

 

Prudhoe Bay : un autre monde au bout du monde.

Enfin, au bout de la route, apparaît la station pétrolifère de Prudhoe Bay. La découverte du pétrole remonte à 1968 et la mise en service de la station a commencé en 1977. Après les centaines de kilomètres de nature immaculée du Grand Nord, le changement est radical. Bienvenue sur la lune ! Des machines gigantesques et hallucinantes envahissent la station, des bâtiments préfabriqués, tout a une allure de chantier. Vous aurez l’impression d’être dans un film de science-fiction.  Si l’extérieur de l’hôtel, où vous logerez, semble froid, vous trouverez cependant à l’intérieur un peu de confort et de chaleur. Vous pourrez aussi y prendre un repas chaud et échanger avec les ouvriers qui travaillent à la station.

Prudhoe Bay-deadhorse-alaska

Prudhoe Bay

 

Faune

Vous pourrez également observer, avec un peu de chance, la faune de l’Arctique comme le renard polaire, les bœufs musqués ou encore les caribous. Les ours polaires peuvent venir jusqu’à la station mais il est préférable de ne pas les rencontrer !

Une expérience à faire : aller voir l’océan Glacial arctique.

Enfin, après une nuit de repos, partez à la découverte de l’océan Glacial arctique. L’accès est réglementé, il vous faudra donc vous joindre à un tour organisé. Cette visite est payante mais elle mérite d’être faite. Arrivés au bord de l’océan, mettez les pieds dans l’eau glacée. Vous êtes au bout du monde !

 

Retour à la civilisation : des réjouissances Alaskiennes pour vous remettre du voyage dans le Nord.

Le voyage de retour est également l’occasion de compléter le trip en faisant des escales aux endroits repérés à l’aller. Grâce aux informations glanées en chemin, en fonction de votre fatigue et aussi des opportunités laissées par la météo, profitez encore un peu de ces paysages somptueux d’Alaska.

Le retour à la civilisation est comme un atterrissage qu’il faut soigner !

Monderosa

Après des journées à voyager dans le Grand Nord, à se nourrir de plats lyophilisés  ou de conserves, offrez-vous un délicieux hamburger dans un cadre alaskien typique, fréquenté par les locaux. Depuis Fairbanks, prenez la route de Nenana et roulez environ 80 km jusqu’au Monderosa Bar and Grill.

Chena Hot Spring

Pour vous remettre des randonnées galvanisées par le soleil de minuit, des courbatures, des piqures de moustiques et des nuits passées en tente, rien ne vaut un bain dans les sources chaudes de Chena Hot Spring. Un régal en été et un enchantement total en hiver lorsque brillent dans le ciel les aurores boréales. Depuis Fairbanks, comptez 1H20 de route. Possibilité également d’être hébergé sur place.

North Pole

Enfin, si vous avez encore un peu de temps avant de quitter de l’Alaska et si vous croyez encore au Père Noël… Ne manquez pas de passer quelques heures, à moins de vingt minutes de Fairbanks, au village de North Pole, « Pôle Nord ». Vous serez dans l’ambiance de Noël à chaque coin de rue, même en plein été. Bon voyage !

 

 



2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
AustralesValbri Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Valbri
Invité
Valbri

Quelle échappée belle! Merci!