Alaska, de Homer à Denali, voyage hors des sentiers battus.

558 0
Alaska, route d'Anchorage

Partez pour un road trip en Alaska. Deux semaines pour parcourir la Péninsule de Kenaï jusqu’au Parc National de Denali. Si vous rêvez d’évasion, de grands espaces et de nature sauvage, alors ce voyage est pour vous. Vous découvrirez ainsi Anchorage, Homer, les fjords du Sud, les glaciers, le Parc National de Denali. La période idéale pour ce voyage est de juin à août.

Partez tout d’abord à la découverte de la région Southcentral de l’Alaska :

Anchorage :

C’est à Anchorage, ville des fleurs, que débutera votre voyage. Au-delà du paysage urbain, Anchorage, première ville d’Alaska, offre de somptueux paysages comme les montagnes Chugach. Territoire des athabascans, Anchorage fait vivre les cultures autochtones. Rendez-vous au Anchorage museum pour découvrir la vie des premiers habitants, l’art alaskien. De nombreux événements se déroulent également pendant la période estivale qui rendent la ville festive. Profitez du solstice d’été, pendant lequel la ville bénéficie de 22 heures de lumière naturelle. De plus, les températures sont clémentes en été, entre 13°C et 26°C. Cela permet donc de faire de nombreuses activités en extérieur à travers les parcs.

Après une visite de la ville, partez à la découverte de la péninsule de Kenaï. La meilleure façon de vivre l’Alaska est de louer une voiture et de parcourir ainsi les milliers de kilomètres qu’offre cet état américain. Votre road trip commence enfin! Votre première étape : Homer. Le trajet dure environ 5h00.

Homer :

Profitez de deux jours de détente dans cette petite ville. Si vous aimez pêcher, vous êtes dans la capitale mondiale de la pêche du flétan. Participez au Homer Jackpot Halibut derby ou admirez simplement les prises impressionnantes des autres pêcheurs.

Il vous faudra 3h30 pour rejoindre Seward.

Seward :

C’est le point de départ des croisières sur les fjords et des randonnées sur les glaciers. La Péninsule en compte plus de trente. Vous pourrez y organiser vos activités et vous détendre le soir après vos visites en dégustant un délicieux saumon.

Kenaï Fjords national park à ne pas manquer !

Découvrez les glaciers et la vie marine des fjords. Vous apercevrez des baleines, des lions de mer, des loutres. Vous vous approcherez également du glacier et verrez aussi les blocs de glace se décrocher et plonger dans les eaux glacées du golf d’Alaska dans un bruit assourdissant. Comptez 150 dollars pour 6 heures de croisière, déjeuner inclus avec Kenai fjords tour.

Alaska, Kenai fjords

Une croisière dans les fjords de la Péninsule de Kenaï, Alaska.

Exit glacier :

En 1968, une expédition traversa les champs de glace Harding, l’Exit glacier était la dernière étape, d’où son nom. A seulement 15 minutes de Seward, ce glacier sera votre deuxième visite de la région. C’est simplement magnifique ! Vous pourrez entreprendre L’exit glacier trail. C’est une boucle de 2,8km. La randonnée est facile et vous conduira au bord du champ de glace. Epoustouflant ! Pour préparer vos randonnées, visitez le site officiel.

La deuxième étape de votre road trip : l’Intérieur de l’Alaska.

Avant de partir, prenez dans vos valises le magnifique roman Into the wild, voyage au bout de la solitude de Jon Krakauer, qui ne vous laissera pas indifférent une fois que vous aurez parcouru ces immensités sauvages.

Il vous faudra environ 6h00 pour rejoindre le Parc de Denali depuis Seward. Le road trip est vraiment inoubliable. Arrivés à Denali, vous pourrez tout d’abord passer une nuit au camping Riley creek campground. Il est proche du visitor center, c’est idéal pour préparer votre randonnée. Vous pouvez également opter pour un hôtel du parc. Rendez-vous ensuite au visitor center pour programmer votre randonnées de 2 ou 3 jours.

Denali :

Denali restera un moment vraiment inoubliable dans votre voyage en Alaska. En effet, partir en randonnées avec sa carte, sa boussole et vivre en autonomie pendant deux à trois jours est une expérience ultime. Vous serez seuls sur une section choisie au coeur des 24 000km2.

Vous pourrez admirer ainsi le Mont Denali, anciennement Mont McKinley, le plus haut sommet d’Amérique du Nord culminant à 6190 mètres d’altitude.

Le but du parc est de préserver un maximum la nature et de laisser ainsi le minimum de traces. En effet, le permafrost est très fragile. Il n’y a donc pas de sentier, pas de camping. Il faut vraiment bien planifier sa randonnée.

La liberté ressentie est unique: traverser des rivières gelées, gravir des collines, admirer le coucher de soleil sur ces immensités, observer les caribous qui descendent dans la plaine au crépuscule, enfin planter sa tente au milieu de rien. Vous aurez alors la chance d’être en harmonie avec la nature.

Mais n’oubliez pas la nature est sauvage, les ours ne sont pas une légende pour maintenir les touristes dans les sentiers, ils existent vraiment, ils sont là, à déguster des baies sauvages, à pécher le saumon, à déambuler sur le flanc de colline opposé au votre. Vous les côtoierez, vous les guetterez aussi et vous ne vous sentirez jamais seuls ! Les consignes des rangers sont donc à respecter à la lettre !

Pour bien vous préparer, visitez le centre d’information.

Envie de voir d’autres merveilles, de découvrir un autre Alaska?

Enfin, vous aurez découvert en quinze jours seulement quelques unes des merveilles de l’Alaska. Si vous avez plus de temps et l’envie d’en voir plus, il vous faudra alors poursuivre l’exploration en hiver. Encore un magnifique voyage à venir.

Si vous avez aimé cet article, celui-ci vous fera également voyager : Nouvelle-Zélande: dans les pas de Gandalf, Frodon et Bilbon



Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de