Dossier de candidature, votre carte de visite !

1029 0

En tant que professionnelle dans le domaine des Ressources humaines et plus particulièrement active dans le secteur du recrutement, tous métiers confondus, je partage avec vous mes quelques conseils afin d’optimiser votre dossier de candidature et de vous démarquer face aux autres candidats. Et ils sont souvent nombreux, ce qui rend la recherche d’un travail bien difficile malgré le nombre de postes proposés sur le marché de l’emploi. Les entreprises cherchent bien souvent leur mouton à cinq pattes !

Décrocher le fameux rendez-vous pour le job qui vous fait envie !

Un entretien d’embauche, c’est d’abord une rencontre, un échange entre un candidat et un ou plusieurs recruteurs. Il y a plusieurs méthodes utilisées par les recruteurs pendant les entretiens, mais là n’est pas le sujet qui me tient à cœur au jour d’aujourd’hui; j’en parlerai dans un autre article. Le recrutement ce n’est pas une science exacte, puisque la matière première c’est l’humain, et aucun entretien ne ressemble à un autre, aucun individu ne va réagir de la même façon aux différents échanges qui peuvent avoir lieu pendant un entretien d’embauche. C’est ce qui rend ce métier passionnant et complexe à la fois. Comment ne pas se tromper ? Mais pour décrocher ce précieux sésame, ce rendez-vous avec votre peut-être futur employeur, il faut lui avoir donné envie de vous rencontrer, de mieux vous connaître, et peut-être de faire de vous son/sa futur collaborateur/trice. Le dossier de candidature est donc une étape fondamentale puisque c’est grâce à lui qu’une entreprise va être intéressée par vous. C’est sur cette première impression que va se forger l’avis d’un recruteur, et ne dit-on pas qu’on n’a pas deux fois la chance de faire bonne impression ?

Mes conseils

Lisez l’annonce : Cela vous fait peut-être sourire ou même rire, mais c’est une première étape importante pour réussir un bon dossier. Y a-t-il des critères rédhibitoires à la seule lecture de l’annonce ? Des horaires qui ne vous conviendraient pas ? L’obligation d’avoir un véhicule alors que vous n’avez pas le permis de conduire ? Le taux d’activité ? Même si vous êtes en recherche active depuis plusieurs mois, et que le mot « offre d’emploi » est en tête de liste dan votre moteur de recherche, prenez ce temps de lecture, afin de ne pas vous retrouver face à une mauvaise surprise par la suite avec une contrainte du poste que vous ne pourrez pas assumer. Bien sûr tenez-vous en à ce que j’appellerai les éléments « non-négociables », par exemple le fait que vous n’ayez pas de permis alors que celui-ci est obligatoirement demandé dans l’annonce.

Le Curriculum Vitæ

Il doit montrer qui vous êtes, c’est votre carte de visite, vous devez en être fier ! Vous pouvez vous inspirer des dizaines de modèles disponibles gratuitement en ligne, toutefois mon conseil – à titre personnel – irait plutôt à la simplicité et à la sobriété.

Vos informations personnelles (nom, prénom, date de naissance) et des coordonnées valables (adresse, numéro de téléphone, adresse email etc.). Petite astuce: évitez l’adresse email que vous aviez créée quand vous aviez douze ans, jesuistropsympa@serveurmail.com et préférez l’option classique nom.prénom ou vos initiales. C’est un petit détail qui peut très facilement vous décrédibiliser aux yeux d’un recruteur.

Une photo ? Oui si vous le souhaitez. Mais attention ! Une photo sobre type photo d’identité s’il vous plaît. Ne mettez pas de photo de vous à l’anniversaire de votre meilleur ami, vaguement recadrée (cela se voit encore trop souvent) avec un air vaguement flou. Si vous n’avez pas de photo qui tient la route, alors n’en mettez pas. La photo type « artistique » n’a pas sa place sur un CV. Elle doit être professionnelle. Comme vous en fait.

Qualificatifs ? Facultatifs mais je trouve que c’est intéressant et pertinent d’en indiquer deux ou trois, qui reflètent vos atouts principaux dans votre travail. Vous pouvez par exemple vous inspirer des éléments mentionnés dans les certificats de travail de vos emplois précédents

Expériences professionnelles et formation ? A mettre par ordre chronologique du plus récent au plus ancien. N’hésitez pas à indique les formations continues que vous auriez faites, elles ont toutes leur importance, elles font partie de vous et apportent une richesse supplémentaire à votre parcours professionnel et à la personne que vous êtes.
Attention aux périodes de trou dans un CV: ça peut arriver à tout le monde de se retrouver sans travail pour une raison ou pour une autre pendant quelque temps, mais cela doit figurer dans le CV que vous avez été sans activité pendant quelque temps. Soyez précis dans les dates d’emploi, indiquez le mois et l’année, et surtout et ne laissez pas planer le doute (mais qu’est-ce que ce candidat a fait depuis qu’il a quitté son poste en novembre 2018 ? Il n’indique rien). Soyez précis et honnête sur votre parcours.

Vos loisirs ? Ne les négligez surtout pas ! Dans notre monde actuel où fleurissent tristement les burnouts et autre dépressions, ou certaines se tuent littéralement au travail ou à cause du travail, les loisirs sont plus que jamais la soupape de sécurité, la bulle de bien-être dans laquelle vous vous plongez, quelle qu’elle soit, et qui vous ressource. En tant que recruteuse, je pose systématiquement cette question en entretien d’embauche: « quels sont vos loisirs pour décompresser du travail ? » Et j’insiste sur l’importance de garder du temps pour ces loisirs, même avec un travail prenant, même avec des responsabilités. Et de ce fait, mettez-le sur votre CV ! Vous êtes sportif chevronné fan de voile ? Vous peignez ? Chantez ? Ecrivez-le !

 La taille: Un CV c’est maximum deux pages, pas cinq ni dix. Et je préconise le CV de deux pages une fois que l’on a au minimum une quizaine d’années d’expérience à son actif. Faites un CV qui vous ressemble, vous êtes une personnalité plutôt discrète ? Faites-le avec quelques détails d’une couleur que vous aimez bien. Vous travaillez dans la communication et le marketing ? Vous pouvez oser un CV un peu plus fantasque !

Gardez à l’esprit que quelle que soit sa forme et sa couleur, le CV doit être lisible, parfaitement rédigé (orthographe, syntaxe, alignement, taille de la police, tout compte) et montrer qui vous êtes en quelques secondes.

La lettre de motivation

Comme son nom l’indique, elle doit montrer que vous êtes motivé à rejoindre ce poste et cette entreprise plutôt qu’une autre ! Inutile refaire votre historique de carrière, le recruteur a votre CV entre les mains. Mon conseil est de prendre l’annonce et de vous poser cette question: « sur ces différents tâches du cahier des charges proposé, qu’est-ce que je sais faire particulièrement bien et qu’est-ce que je peux apporter de plus ? Quelle est ma plus value ? » peut-être une langue parfaitement maîtrisée ? Une connaissance d’Excel extrêmement poussée ? Pour autant que cela reste dans le cadre des prérequis du poste, dévoilez vous un peu dans cette lettre, dites pourquoi vous voulez rejoindre l’entreprise (prenez soin d’aller faire un petit tour sur le site internet de l’entreprise avant pour piocher 2-3 informations – sans pour autant refaire l’historique de l’entreprise – en principe les recruteurs la connaissent déjà plutôt bien). Tout est une question de mesure.
Mon conseil serait de vous faire relire, que ce soit pour l’orthographe mais surtout pour « tester » l’effet de votre lettre sur une personne externe à votre démarche. Adressez vous à la bonne personne, il n’y a rien de pire que de recevoir une lettre adressée à la concurrence ou avec une date erronée (et cela arrive bien souvent).

Les annexes

Elles sont indispensables ! Joignez vos diplômes et vos copies de certificats de travail. Si vous avez fait des formations annexes, formations continues mettez aussi les attestations, tout à son importance.

Pour résumer

Votre dossier est votre carte de visite, soyez-en fier !
Faire un bon dossier prend du temps, mais augmente considérablement vos chances d’être retenu  pour un entretien. Soyez attentif au format des documents, le PDF est idéal (attention aux formats fantasques et pas compatibles avec tous les ordinateurs, ou encore à Google Drive ou ce genre de choses. D’expérience, certains recruteurs n’ouvrent même pas ce genre de dossier car sachant à l’avance que ce sont des formats illisibles). Mettez vous en valeur dans votre dossier, tout le monde a des atouts et des points forts (si c’est promis ! ), savoir les valoriser, cela s’apprend et se travaille.

Un recruteur passe moins de 30 secondes par dossier de candidature, rendez ce dernier agréable, lisible, propre. Pas retenu malgré tous ces efforts ? Pas de panique, c’es le jeu du recrutement, la prochaine fois ce sera vous. J’espère que ces différents conseils pourront vous aider.

Prochain article en lien, mes astuces pour préparer et réussir son entretien d’embauche !

Rate this post


About The Author


Professionnelle dans le domaine RH, je m'intéresse au développement de la personne et à son bien-être général: médecines alternatives, coaching, nutrition pour améliorer son quotidien et sa vie! L'écriture est une passion depuis toujours !

Aucun commentaire

Leave a Comment