Comment référencer son blog

50 0

Un blog apporte une aide décisive pour l’accroissement de la notoriété de son propriétaire. Mais pour que cet objectif soit atteint, il faut adopter une stratégie efficace. La réussite de cette stratégie exige une bonne maîtrise des techniques de référencement naturel et de l’utilisation du SEO vocal.

La recherche des mots-clés

Il s’agit de la première étape du processus de référencement d’un blog. La répétition d’un mot-clé principal pouvait suffire il y a quelques années, mais ce n’est plus le cas. À l’heure actuelle, cette répétition risque en effet d’entraîner une pénalisation si on sur-optimise le mot.
Il faut par conséquent enrichir le contenu avec des mots variés, mais faisant partie d’un champ sémantique similaire. Il convient donc d’insérer dans le texte des synonymes et de s’exprimer avec naturel. Par ailleurs, le cumul de plusieurs longues traînes peut faire progresser sensiblement le trafic.
D’autre part, la recherche de mots-clés peut être plus facile grâce au recours à un outil tel qu’Adword-Adplanner

L’adresse URL

Le référencement du blog est favorisé si on choisit une adresse URL commode à retenir est courte. Une démarche astucieuse consiste à inclure au maximum quatre mots-clés particulièrement pertinents dans l’URL.

Le recours aux tags, aux hashtags, aux catégories et aux backlinks

Les tags

Actuellement, il faut utiliser les tags d’une manière différente de celle qui était adoptée en 2008. Il est conseillé de ne pas en insérer plus de 10 dans chaque article, car ceci pourrait nuire au ranking. Par ailleurs, ils ne sont pas nécessaires pour préciser le sujet d’un article. En effet, ce rôle est déjà assuré par le titre par le contenu d’un texte.
Toutefois, les tags peuvent être utiles dans les cas suivants :
• Dans les extensions d’articles ;
• En cas d’absence de netlinking entre les articles.
Dans ces cas, il suffit le plus souvent d’insérer un ou deux tags dans l’article.

Les hashtags

Un recours modéré aux hashtags peut améliorer le référencement du blog grâce au rôle des réseaux sociaux. En effet, les hashtags contribuent à rendre le blog plus visible, notamment sur Instagram et sur Twitter. En l’absence de hashtags, les articles passent souvent inaperçus des publics visés. Ils risquent de n’être vus que par les personnes qui vous connaissent déjà.
En revanche en ajoutant un ou deux hashtags judicieusement choisis à vos tweets, les annonces ou les nouvelles partagées se distinguent en prenant davantage de relief. De plus, les hashtags permettent aux tweets de se rattacher instantanément à un corpus déjà présent. En conséquence, ils peuvent être vus immédiatement par toute personne intéressée par le sujet de l’article.
Toutefois, il faut éviter d’insérer plus d’un ou deux hashtags par tweet sur la plupart des réseaux sociaux. Sur Instagram, vous pouvez en mettre un peu plus.

Les catégories et les balises

Leur rôle

Les utilisateurs utilisent les catégories de blogs pour naviguer dans le contenu. Ceci permet de parcourir les articles plus commodément. Ils peuvent aussi accéder à un article sans devoir faire une démarche fastidieuse.
Les catégories jouent un rôle comparable à celui de conteneurs de sujets. Elles sont organisées sous forme d’une structure de liens verticale contenant les articles.
D’autre part, elles jouent aussi le rôle de labels qui signalent que les contenus sont sémantiquement proches.
En outre, elles définissent des sujets larges et vous pouvez créer des sous-catégories pour faciliter le classement de vos articles.
Enfin, vous pouvez les compléter par des balises qui facilitent la navigation interne en étant insérées dans un article.

Leur utilisation

Vous vous demandez peut-être quel est le nombre de catégories idéal. Sachez qu’il n’y a pas de règles et que tout dépend de votre gestion interne. Vous avez intérêt à choisir le nombre de catégories qui facilitera le classement de vos articles. Cependant, il peut être judicieux de se contenter d’un nombre de catégories modeste sauf si vous faites beaucoup d’articles.
En ce qui concerne les balises, il convient de les utiliser avec modération. Vous devez notamment éviter de créer trop de balises contenant des synonymes. En effet, vous risqueriez de créer un ensemble de balises mal organisé qui altérerait la qualité de votre contenu.

L’opportunité de leur désindexation

En ce qui concerne les catégories, vous devez prendre en compte le fait que les articles de blog individuels accroissent le trafic. Il faut aussi éviter de créer du contenu redondant. Il convient donc de donner un nom unique à chaque catégorie et d’éviter les labels similaires.
En ce qui concerne les balises, il peut être judicieux de les désindexer. En effet, le rôle des pages balisées pour le référencement est mineur. De plus, il est rare que les URL qui servent pour des balises se positionnent bien dans les moteurs de recherche.

Les backlinks

Définition d’un backlink

Il s’agit d’un lien hypertexte entrant sur Internet vers le blog. Vous devez le faire avec la balise HTML <a>. Il peut notamment permettre d’accéder au blog à partir d’un autre site Internet.

L’utilité des backlinks

Dans le référencement d’un blog, les backlinks jouent un rôle essentiel. En effet, ils accroissent la notoriété du blog ainsi que le trafic, surtout si le site à partir duquel ils permettent d’accéder au blog est lui-même bien référencé. La performance augmente si le backlink se trouve dans un site situé dans la même thématique.
Cependant, il faut respecter quelques conditions. Vous devez notamment éviter les backlinks qui se trouvent dans les sites que Google a rejetés. Le rejet de ces sites explique en effet par leur mauvaise réputation ou par un défaut de respect de la guideline.

La stratégie à adopter

Pour tirer le meilleur parti des backlinks, il est judicieux de contacter des webmasters ayant des sites bien référencés. Ensuite vous avez intérêt à comparer les conditions qu’ils proposent pour accepter d’insérer dans leur site un lien vers votre blog.
Pour faire cette démarche, vous pouvez recourir au netlinking pour les inciter à créer ces liens. Ainsi, vous pouvez pratiquer le link ninja qui consiste à créer sur votre propre site un lien donnant accès à d’autres sites. Ensuite, vous pouvez demander aux webmasters de ces sites d’insérer un lien vers votre blog.
Vous pouvez aussi adopter la méthode du link bating. Il s’agit de créer un contenu de haute qualité qui passionnera les internautes. Ceux qui ont eux-mêmes un site Web seront donc incités à insérer un lien vers votre blog dans leur site.

Quelques autres principes essentiels à connaître

Tout en vous conformant aux indications données ci-dessus, vous devez insérer des méta-titres et des méta-descriptions percutants. En effet, ceci est capital pour que le taux de conversion soit satisfaisant.
D’autre part, la longueur des articles doit atteindre au moins 1000 mots.

Le cas particulier des articles de blog insérés dans WordPress

WordPress est efficace pour le référencement des blogs. Cependant, il faut connaître quelques principes techniques pour bien l’exploiter.

La configuration des permaliens dans les paramètres WordPress

Vous savez sans doute que l’URL se voit moins que la balise « title » qui figure en bleu dans les résultats de Google. L’URL, quant à elle apparaît en vert.
WordPress affiche par défaut les URL sous la forme suivante : www.lesite.com/?321. En conséquence, vous devez configurer manuellement vos permaliens. Pour effectuer cette tâche, vous devez vous rendre dans le tableau de bord de la page WordPress. Ensuite, il faut cliquer sur « Réglages » puis sur «Permaliens ». Une fois que vous êtes sur la page « options des permaliens », il faut cocher la case « structure personnalisée ». Elle se trouve en bas du paragraphe « options les plus courantes ».
En réalisant cette tâche très simple, vous ferez remonter le titre dans l’URL ; car les mots seront séparés par des tirets et des accents ainsi que les apôtres seront supprimés.

L’installation d’extensions WordPress pour le SEO

Pensez à utiliser les fonctionnalités suivantes :
• All in One SEO Pack : vous permet de bien faire apparaître la balise title et la méta- description dans Google. Vous avez intérêt aussi à installer les modules complémentaires permettant de la gestion des balises open graph sur les réseaux sociaux. Pensez aussi à améliorer les performances des robots référenceurs avec les robots txt et les fichiers sitemap.
• WO Rocket qui permet une forte accélération de l’affichage des sites Word¨Press. Il suffit de cocher les cases permettant de masteriser les codes. Cette fonctionnalité ne coûte que 39 dollars par site et par an.
• WP SEO Structured Data Schema permet d’ajouter des ensembles de données structurées. Ces données facilitent la compréhension du contenu des pages par Google.
• Imagify est un instrument permettant de réduire le poids des images. Ceci permet une accélération de leur affichage sur votre site.

La réduction de la profondeur du site

La profondeur du site correspond au nombre de clics qu’il faut faire pour atteindre le contenu. Ceci doit être pris en compte pour le référencement des articles. En effet, Google pense que plus un contenu est éloigné de la page d’accueil, moins il est important.
En conséquence, si vous publiez beaucoup d’articles sur WordPress, les articles les plus anciens risquent d’être difficile d’accès. Vous pouvez atténuer ce problème en réduisant la profondeur de votre site. Cette tâche peut se faire en effectuant quelques changements qui se répercuteront sur l’ensemble du site.. Vous pouvez aussi utiliser les options de votre template. Ainsi, vous pouvez réduire la pagination du blog en mettant plus d’articles dans chaque page.

L’amélioration du contenu des pages et des articles

Vous devez soigner particulièrement le méta-title et la méta-description. En effet, il sert à donner envie aux internautes de lire votre article.
D’autre part, il faut que la structure du balisage <hn> soit correcte. En conséquence, vous devez vous contenter d’une balise<h1> et insérer au moins deux balises <h2> dans chaque article. En utilisant des balises <h3> et éventuellement des balises <h4>, vous pouvez faire des divisions complémentaires.

L’accroissement du maillage interne contextuel

En ajoutant des liens internes contextuels qui permettent aux internautes d’accéder à d’autres articles que vous avez faits vous accroissez votre référencement. En effet, ces liens sont très importants pour Google et ils procurent les avantages suivants :
• Incitation des internautes à cliquer sur une page supplémentaire, ce qui entraîne une baisse des rebonds ;
• Le robot est retenu plus longtemps sur le site. En conséquence, il « crawle » davantage de pages.
• La découverte de pages plus profondes est plus facile pour les internautes ;
• Ceux-ci sont dirigés vers vos pages les plus importantes. Ainsi, si vous faites du commerce sur Internet, ils trouvent plus facilement les fiches concernant vos produits ou vos formulaires de commande.

Le remplissage des champs open graph et l’insertion de données structurées

Vous avez intérêt à exécuter ses tâches après avoir installé les extensions désignées ci-dessus. En effet, les balises open graph facilite le partage de vos articles sur Twitter et sur Facebook. En ce qui concerne les données structurées, elles font apparaître plus d’informations sur Google.

La liaison du site à Google et à Internet

Il s’agit de la dernière étape du référencement d’un blog sur WordPress. Pour franchir cette étape, vous utilisez les instruments suivants :
• Google Analytics qui vous permet de mesurer le trafic de votre site ainsi que la conversion des internautes. Après avoir installé All in One SEO Pack, il vous suffit de créer un compte sur Google Analytics. Ensuite, il faut copier-coller le code UA concernant votre site dans les paramètres généraux de votre plug-in WordPress.
• En outre, Google My Business permet de présenter des informations concernant votre entreprise sur un panneau situé à droite des résultats de Google Search.
• Enfin, Google Search Console permet le contrôle de l’affichage des pages dans le moteur de recherche. Il vous permet aussi de vérifier l’absence de problèmes pour l’exploration du site par le robot référenceur.



A propos de l'auteur


Ayant suivi une formation supérieure juridique et financière, j'exerce l'activité de rédacteur sur Internet depuis 2010.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de