Brésil, de l’Amazonie aux dunes des Lençóis Maranhenses.

775 0

Le parc des Lençóis Maranhenses, Belém, l’Amazonie, la diversité culturelle, la variété des paysages, la mixité, les musiques, les danses, le Brésil offre une infinie richesse à ceux qui prennent le temps de le découvrir. Partez en voyage de Belém jusqu’à Atins et découvrez cette région entre Amazonie et Nordeste.
Deux semaines seront nécessaires pour ce voyage.

Belém l’amazonienne !

Le fleuve serpant à travers la forêt amazonienne

Forêt amazonienne

Point de départ du voyage, Belém est la capitale de l’état du Para. Cette ville coloniale est ouverte sur le fleuve Amazone et son réseau de voies navigables de plus de 25000km. Vous pouvez, ainsi, visiter la plus grande île alluviale du monde, Marajó, à quelques heures de Belem seulement, ou rejoindre le point de frontière entre le Brésil, la Colombie et le Pérou ou triple frontière. Vous trouverez leur descriptif dans un prochain article.
Deux lieux particulièrement intéressants sont à voir à Belém. Mais n’oubliez pas de parcourir la ville pour vous imprégner de cette atmosphère amazonienne.

Le Ver o Peso,

Marché emblématique de la ville avec ses 26000m2 d’étals, le « Ver o peso », qui signifie « vérifier le poids », offre quantité de couleurs et d’odeurs. Ainsi, l’artisanat y côtoie le poisson frais ou séché. Des élixirs aux mille vertus attendent le chaland. La dégustation de jus de fruits frais, comme l’açaï, le cupuaçu ou de spécialités comme le tacaca,vous plonge au cœur de la forêt amazonienne.

Marché de la ville de Belem

Ver o peso

La Estaçao de docas,

Les anciens docks réhabilités en centre commercial, invitent à la flânerie. En effet, vous pourrez déguster une glace au tapioca le soir venu, écouter de la Brega, et vous détendre en buvant une Cerpa, bière du Para, tout en regardant l’Amazone charrier, dans ses eaux sombres, les sédiments arrachés au sol de la forêt amazonienne. Une pause au goût d’aventure…
Ainsi, vous pouvez consacrer deux à trois jours à Belém surtout si vous prenez le temps d’aller vous baigner dans les eaux chaudes et limoneuses de l’Amazone sur une des îles proches. A ne pas manquer !

Ici s’achève la forêt amazonienne. Pour rejoindre Saõ Luis, deuxième étape du voyage, optez pour le bus qui vous permettra de découvrir l’intérieur des terres. Il faudra environ 13 heures et 800km pour arriver à destination. Une aventure à part entière !

Le Nordeste, de Saõ Luis à Atins :

Tout d’abord, partir à la découverte du Nordeste brésilien vous mènera à travers une multitude de paysages. Vous quitterez, en effet, la forêt amazonienne pour laisser la place à une région plus aride, où se côtoient fazendas et maisons en torchis, richesse et pauvreté sur une même terre. Ensuite, la musique, le forro, symbole de cette région, vous accompagnera tout au long du voyage. Ce sera, également, l’occasion de rencontrer ces hommes et ces femmes du sertão,  cette campagne reculée et oubliée du Brésil. Enfin, Laissez-vous emporter par Mario Vargas Llosa dans « la guerre de la fin du monde ». Mais n’oubliez pas : visiter le Nordeste, c’est prendre son temps.

Saõ Luis,

Saõ Luis

Deuxième étape, Saõ Luis. Fondée par les français, baptisée Saint-Louis en l’honneur de Louis XIII, elle fut conquise par les portugais en 1615. La capitale du Maranhão, ville aux magnifiques mosaïques, les azulejos, offre une atmosphère détendue. Aussi, profitez de l’ambiance des vieilles rues et de la musique qui envahie les places le soir venu. Pourtant loin de la Jamaïque, San Luis est devenue la capitale du reggae brésilien. Découvrez également le Palais des lions.

 

Deux à trois jours vous permettront de vous imprégner du charme de Saõ Luis et de vous remettre des 13 heures de bus… Pour rejoindre les Lençois, dernière étape du voyage, le bus vous attend. Il vous faudra environ 4h30 pour arriver à Barreirinhas.

Les Lençóis Maranhenses :

Coucher de soleil

Coucher de soleil- Lençóis Maranhenses

Troisième étape du voyage, le parc national des Lençóis Maranhenses s’étend sur 150 km de littoral, et sur 50km à l’intérieur des terres. Cet ensemble de dunes et de lacs est façonné par les vents et la pluie.

Il est recommandé de visiter le parc entre juin à juillet quand la saison des pluies s’achève et laisse des lagunes émeraudes, turquoises lovées dans les dunes de cette région désertique. Des couchers de soleil magnifiques, l’immensité, la quiétude.

A savourer sans retenue.

 

Barreirinhas :

C’est une petite ville touristique. Vous pouvez aussi organiser vos expéditions depuis Barreirinhas. Pourtant, prenez la peine de poursuivre votre chemin jusqu’à Atins. Vous ne le regretterez pas.

Atins :

Enfin, vous arrivez au bout du monde ! Atins est un petit village de pêcheurs au bord de la mer, à l’embouchure du Rio Preguiças, à l’entrée du parc des Lençóis de Maranhenses. Une fois installés dans votre pousada, vous pourrez prendre le temps d’observer le soleil se lever, de siroter un jus frais le soir sur la plage, de parcourir les rues de sable blanc pour rejoindre un petit restaurant, et de patienter en attendant d’être servis. En effet, n’oubliez pas : tout fonctionne au ralentis et c’est fort agréable.

Depuis votre pousada, : organisez vos expéditions dans le parc : le lac tropical, Vassoura, Mandacaru…

Mais attention, il n’y a pas de distributeur automatique à Atins, prévoyez des reais . Une semaine est idéale pour profiter du parc des Lençóis Maranheses.

Pour finir, si les paysages vous ont plu et s’il vous reste quelques jours, poursuivez votre périple depuis Atins jusqu’à Fortaleza. Ainsi, vous pourrez parcourir les Dunes à bord d’un 4X4 et passer par la très belle Jericoacoara. Vous ferez alors un voyage différent, beaucoup plus touristique.
Boa viagem !

Si vous voulez découvrir une partie du monde,  rendez-vous en Nouvelle-Zélande!



Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de