Méditer pour déstresser ? Quelle idée !

577 0

La méditation ?

Vous avez sans doute entendu parler de la méditation, pratique ancestrale remise au goût du jour depuis plusieurs années, et sous différentes formes. A l’ère où tout va trop vite, la méditation s’invite dans notre quotidien comme un temps de pause, comme un arrêt sur image.

Un peu d’histoire…

Notre ami wikipédia dit ceci: « le terme méditation désigne une pratique mentale qui consiste généralement en une attention portée sur un certain objet, au niveau de la pensée (…), des émotions, du corps. Dans une approche spirituelle elle peut être un exercice, voire une voie de réalisation du Soi et d’éveil. ». Suite un peu plus loin: « c’est une pratique pouvant viser à produire une paix intérieure, la vacuité de l’esprit, des états de conscience modifiés, l’apaisement progressif du mental ou encore une simple relaxation. ».

Des fresques auraient été découvertes dans des cavernes indiennes datant de près de 4000 ans et représenteraient des personnes en une posture méditative (source internet). Il semblerait que la tradition de méditer se soit plutôt transmise par le bouche à oreille que par des écrits. Je n’irai pas plus loin dans l’exploration historique des origines de la méditation, aussi intéressante soit-elle, mais plutôt sur l’expérience en elle-même et sur ce qu’elle peut apporter à chacun d’entre nous.

Mon expérience

Je ne m’y étais jamais vraiment intéressée jusque là, je m’en faisais une représentation plutôt pénible; longue, des heures à ne “rien faire”, et pourquoi faire en fait? Je ne voyais pas bien l’intérêt de la chose. Et puis ça m’apparaît comme une énième contrainte supplémentaire à caler dans mon emploi du temps déjà bien chargé. C’est suite à une période un peu compliquée dans ma vie personnelle, ce que j’appellerai un moment “charnière” de l’existence, lorsque certaines réalités viennent frapper de plein fouet, que j’ai réalisé à quel point l’on peut s’oublier, se négliger et se déconnecter complètement de nous-mêmes. En parallèle de ce constat, l’importance de se recentrer sur soi, d’écouter son corps et ses sensations physiques m’apparaissait comme une notion tout à fait étrangère. Et vous, avez-vous l’impression que parfois votre corps vous dit stop? Vous êtes contracté dans le dos? Vous dormez mal? Avez mal au ventre? Mais combien d’entre nous prennent réellement le temps d’écouter ces symptômes et d’essayer de comprendre pourquoi ? C’est à croire qu’il faut s’écouter le moins possible pour ne pas passer pour un “flemmard” ou un faible; non c’est plutôt “marche ou crève”.

 

L’apprentissage de la méditation

Il y a plein de tutoriels sur YouTube, d’articles ou encore d’applications pour les smartphones pour apprendre à méditer. C’est cette dernière option que je choisis de tester en prenant l’une des applications disponibles. Des méditations guidées, d’une durée de 10 à 20 minutes environ, avec une multitude de thèmes. Lors des premières méditations, je trouve ça extrêmement difficile, et j’ai l’impression que ces quelques minutes durent des heures et me demandent une énergie folle. Je continue, et me rends compte que si ces quelques minutes me demandent autant, c’est qu’elles m’invitent à focaliser mon attention sur des choses simples comme mon souffle, les bruits autour, un son, une odeur, et qu’en fait, eh bien j’avais peut-être oublié comment faire? Je demande tout à coup à mon cerveau survolté qui traite des dizaines d’informations à la fois de se calmer, pour une fois. Je réapprends petit à petit, à me poser, à prendre conscience de ce qui m’entoure et aussi une certaine bienveillance qui fait du bien. Je ne médite pas tous les jours et suis loin d’être une spécialiste, mais c’est une belle découverte que j’ai à cœur de faire partager. En fin de compte c’est revenir à des choses simples, une respiration, des sons, des odeurs, une brise légère sur le visage… Quelques instants pour soi que je conseille vivement de prendre, comme ça, quand on a un peu de temps. Donc pour conclure je dirais que oui… méditer ça aide à déstresser, à se reconcentrer sur soi, son souffle, son corps, son ressenti. Et ça fait du bien!

Voici quelques liens qui pourraient vous aider dans votre apprentissage vers la plénitude  :

L’application “petit bambou” pour votre smartphone: des méditations guidées avec une vois qui vous invite à la réflexion, au souffle et à la focalisation de votre attention sur différentes choses (les sons, les bruits etc.). Il y a quelques leçons gratuites et puis en payant un abonnement vous avez accès à plusieurs dizaines de méditations sur plein de sujets (c’est top! Moi j’adore!). Toutes durent entre 10 et 20 minutes (environ). Je recommande Petit Bambou à toute personne qui voudrait débuter la méditation.

Voici quelques liens vers des vidéos que j’affectionne particulièrement :

Profitez-en bien !

 



A propos de l'auteur


Professionnelle dans le domaine RH, je m'intéresse au développement de la personne et à son bien-être général: médecines alternatives, coaching, nutrition pour améliorer son quotidien et sa vie! L'écriture est une passion depuis toujours !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de