L’IPTV, légal ou pas ?

7103 0
La France, de part la qualité de son réseau, est un des plus gros consommateurs de programmes TV et autres VOD. Dans une société où chaque centime compte, de plus en plus de Français se posent la question de l’IPTV.
Mais en fait, qu’est ce que c’est que cet IPTV ? Est-ce- légal ? Pourquoi tout le monde s’y met ?

L’IPTV, Kézako ?

Apparut pour la première fois en 1995 aux Etats-Unis, cela signifie Internet Protocol Télévision. C’est un système qui vous donne la possibilité de recevoir la télévision via internet. Cela vous permet donc de profiter de vos programmes préférés sur tous vos écrans (Smartphone, PC, tablettes, etc…).
Pour adopter un système de ce type, mieux vaut avoir une connexion plutôt très correcte chez vous, sinon vous aurez des freeze d’écran(s). L’IPTV nécessite l’achat d’une petite box Android ou autre, que vous pouvez brancher sur tous vos écrans afin d’avoir accès à la télévision et applications proposées par le fournisseur IPTV que vous choisirez. Il existe une multitude de vendeurs et d’offres.

Est-ce payant ? légal ?

Hormis l’achat de la box  IPTV, vous pourrez recevoir les chaines en claire de la même façon que sur une télévision. Les nouveaux modèles bénéficient déjà de l’applications IPTV intégrée. Pour ce qui est des chaînes payantes, vous devrez payer le prix de l’abonnement comme vous le feriez auprès d’un fournisseur d’accès internet habituel.
Pour ce qui est de la légalité, le fait de streamer le contenu de diffusion n’est pas illégal dans la mesure où votre fournisseur paye bien les droits de diffusion. Il y a donc 2 écoles.

On m’a dit que c’était gratuit !

Oui il existe en effet des boitiers IPTV vous permettant d’accéder à quelque 500 chaines dont certaines payantes (Canal +, BeinSport, etc…) pour une somme dérisoire par an. Cette pratique est totalement illégale et vous expose notamment aux virus et surtout à des sanctions. Les risques encourus peuvent aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende. En effet, le fait de regarder un programme sans payer les droits de diffusion ou d’auteur est considéré comme de la contrefaçon de la même manière que le téléchargement de films illégalement (On ne présente plus la plateforme T411, voir l’article sur la Fermeture de T411).
Pourtant, le nombre d’adeptes à cette pratique ne cesse d’augmenter. La raison principale étant financière lorsqu’on se penche sur les abonnements des chaines sportives par exemple. Canal+ est à 35 € par mois, RMC Sport à 19 € chez Orange et Bouygues Télécom, le bouquet BEIN Sport est quant à lui à 15 €. Sans parler des autres Eurosport, etc…Plus l’abonnement au service TV du fournisseur d’accès internet cela peut représenter une économie pouvant aller jusqu’à une centaine d’euros mensuel. Car l’IPTV ne demande qu’une connection internet, sans option TV ni décodeur, donc pas de location de celui-ci.

La surveillance des autorités

En France, le phénomène n’est pas encore très répandu. Mais cela n’empêche pas la HADOPI ( Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet) de surveiller cette nouvelle pratique de très près avant qu’elle ne prenne trop d’ampleur.

Reconnaitre l’illégalité

Ces boitiers IPTV illégaux sont pour la plupart achetés sur des sites Chinois, à des prix dérisoires (environ 30 € à 60 €). Il faut ensuite contacter le vendeur. Celui-ci vous communique un code et vous donne un accès à toutes les chaines payantes, gratuitement. Ce code est la plupart du temps, valable 1 an et coûte également une trentaine d’euros.

De leur côté, les vendeurs de ce type de matériel s’en lavent les mains et estiment ne rien faire de mal. Selon eux, ils ne fournissent aucun matériel pirate mais faciliteraient juste l’accès à des ressources internet. La frontière étant très subtile…

Quelques arrestations ont déjà été effectuées en Europe, afin de démanteler un réseau de revendeurs…

Alors… Dans quels cas l’utiliser légalement ?

Si vous souhaitez opter pour ce système IPTV, mieux vaut donc choisir l’option légale avec une SmartTV Samsung ou LG par exemple (TV incluant le service, comptez environ 400 € pour un modèle 32 pouces). Ou gardez votre télévision actuelle et acheter un boitier IPTV comme SFR OTT ou d’autres box Android / Apple TV. Vous ne ferez pas forcément d’économie mais vous ne vous risquez pas à des sanctions financières ou pire encore.

Ce matériel sera particulièrement apprécié par les familles nombreuses qui auront probablement plusieurs écrans dans leur logement. Chacun souhaitant regarder son programme, il sera possible selon les offres, de regarder sur divers supports, des programmes simultanément. Si vous avez des ados et ne souhaitez pas de crise, ce système offrira également une meilleure qualité audio et visuelle. Pas de freeze ou de lag lors de la diffusion. En effet, l’utilisation de la bande passante sera optimisée. Au lieu d’être diffusée sous forme de flux multiple, chaque chaîne bénéficiera d’une distribution propre à elle même.

Ce système sera aussi très pratique pour les personnes en déplacements professionnels réguliers. Par contre, si vous êtes adepte des replays, proposés par les box TV classiques, gardez là. Les replays ne sont que très difficilement accessibles. De plus si vous avez un sens de l’éthique très développé, oubliez les revendeurs chinois ou autres SmartBox vendues également sur Amazon.



A propos de l'auteur


Secrétaire de métier, je vous fais partager ici des informations qui je l'espère vous plairont, sur la vie de tous les jours, des projets ou des actualités.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de